Buzz : SketchShe

Puisque c’est férié, on se détend un peu…

Je les ai découvert dans une reprise de Bohémian Rhapsody de Queen, il y a quelques temps de cela… Elles reviennent et frappent fort avec cette nouvelle vidéo.

SketchShe c’est 3 australiennes pétillantes et pleines de créativité qui prennent un malin plaisir à reprendre -en playback- des grands standards de la scène internationale… Dans leur voiture !

Dans cette nouvelle publication, elles traversent les décennies et nous offre un medley vitaminé de 14 chansons qu’on a tous, au moins une fois, fredonnées et qui donnent la pêche ! 

Pas grand chose à dire si ce n’est: Well Done Girlz !

Bon visionnage 🙂

B.

Une merveilleuse histoire du temps… Et d’Amour

Une Merveilleuse Histoire du Temps, The Theory Of Everything, Stephen Hawking, Biopic, Movie, Cinéma, Eddie Redmayne, Felicity Jones

Ok, c’est un film multi-récompensé cette année. Parfois, ca ne veut pas dire grand chose…

Il n’empêche que dans mon cas, il a été une véritable -excellente- surprise cinématographique. Je ne pouvais donc pas NE PAS écrire d’article tellement il m’a subjugué!

Synopsis:
1963, en Angleterre, Stephen, brillant étudiant en Cosmologie à l’Université de Cambridge, entend bien donner une réponse simple et efficace au mystère de la création de l’univers. De nouveaux horizons s’ouvrent quand il tombe amoureux d’une étudiante en littérature, Jane Wilde. Mais le jeune homme, alors dans la fleur de l’âge, se heurte à un diagnostic implacable: une dystrophie neuromusculaire plus connue sous le nom de maladie de Charcot va s’attaquer à ses membres, sa motricité, et son élocution, et finira par le tuer en l’espace de deux ans.

Grâce à l’amour indéfectible, le courage et la résolution de Jane, ils entament tous les deux un nouveau combat afin de repousser l’inéluctable. Jane l’encourage à terminer son doctorat, et alors qu’ils commencent une vie de famille, Stephen, doctorat en poche va s’attaquer aux recherches sur ce qu’il a de plus précieux : le temps.Et alors que son corps se dégrade, son cerveau fait reculer les frontières les plus éloignées de la physique.
Ensemble, ils vont révolutionner le monde de la médecine et de la science, pour aller au-delà de ce qu’ils auraient pu imaginer : le 21e siècle.

Une Merveilleuse Histoire du Temps, The Theory Of Everything, Stephen Hawking, Biopic, Movie, Cinéma, Eddie Redmayne, Felicity JonesMon avis:
Sur le papier un énième biopic c’est pas forcément folichon. Surtout quand on s’attaque à un domaine aussi hermétique, pour le plus grand nombre, que peut être l’astrophysique. C’est d’autant plus vrai lorsque l’on sait qu’en ce moment, niveau biographie adaptée on a Selma (sur Martin Luther King), et les plus musclées Imitation Game & American Sniper.
Mais bien plus qu’un simple film sur Stephen Hawking et son oeuvre, Une merveilleuse histoire du temps préfère s’intéresser à la combativité de l’individu; sa détermination à ne pas abandonner face à une maladie qui va, doucement mais surement, le paralyser et le couper intégralement du monde extérieur, puis le tuer.

Mais, ce long-métrage c’est également (et surtout) l’histoire du couple Stephen & Jane Hawking. La rencontre de deux êtres qui, à priori, ont plus de différences que de points communs. Puis l’évolution de leur relation à travers son quotidien, ses joies, ses coup durs et leur attitude exemplaire par rapport à la progression de la maladie.

Une Merveilleuse Histoire du Temps, The Theory Of Everything, Stephen Hawking, Biopic, Movie, Cinéma, Eddie Redmayne, Felicity JonesIl ne faut pas chercher d’innovation en terme de réalisation… Le film n’a pas cette vocation. Mais, en évitant toute mélodramatisation indigeste et autre curiosité mal placée, le réalisateur James Marsh réussi à nous transporter dans cette histoire magnifique, je dirais même bouleversante. Il nous donne une leçon de vie et une leçon d’amour (Amour avec un vrai grand A !). L’image est belle et la B.O colle parfaitement.

Une Merveilleuse Histoire du Temps, The Theory Of Everything, Stephen Hawking, Biopic, Movie, Cinéma, Eddie Redmayne, Felicity JonesQuant aux acteurs principaux, Eddy Redmayne et Felicity Jones… Juste « Whaouuuu ». Peu ou pas connus du grand public, ils nous offrent des interprétations justes, crédibles et composées de toute une palette de sentiments différents. Vraiment très convaincants ! Les prix d’interprétations remportés (Golden Globes 2015, BAFTA 2015, Oscars 2015) sont largement mérités.

Je ne suis pas sorti plus intelligente de la séance, je n’ai pas pleuré. Au contraire, je me sentais légère, j’avais le sourire et j’étais réellement admirative par rapport à la destinée de cette homme hors du commun (dans tous les sens du termes) et de sa bien-aimée; car ce sont assurément des exemples à suivre pour tous !

Vous l’avez compris, je suis U-NA-NIME! J’espère vous en avoir assez dit (mais pas trop) pour vous donner l’envie d’aller voir le film, car il fait parti de ceux qui valent vraiment le prix d’une place de ciné!

B.

Ps:
Petit sourire en coin lors de l’apparition de Franck Leboeuf à l’écran; dans ce contexte où on ne l’attend pas, mais alors, pas un brin !
  ^-^

YouScribe: Les livres version 2.0

{Partenariat}

Youscribe, Logo; E-book, ebook, lecture, application, bibliothèque, partage de documents

La musique a Deezer, la vidéo a Youtube, la lecture a désormais YouScribe

Fondé en janvier 2011, le site a vu le jour grâce au travail d’une équipe de passionnés des nouvelles technologies et de l’édition. Au départ il s’agit simplement d’une plateforme de publication de documents (Pdf, doc, ppt) sur laquelle chacun peut publier, consulter, partager et commenter des docs. numériques quels qu’ils soient : note de cours, corrigé d’exercice, thèse, plaquette d’entreprise, présentation, rapport de stage, fiche de lecture, mode d’emploi, article… Mais aussi des centaines de milliers de livres numériques.

Le résultat: Une véritable bibliothèque interactive.

Youscribe, E-book, ebook, lecture, application, bibliothèque, bibliothèque interactive, partage de documents

Depuis avril 2014, YouScribe s’est lançé dans une formule d’abonnement afin que chaque utilisateur puisse lire en streaming. Alors, pour 9,90€/mois (le premier étant gratuit) l’application vous permet d’accéder à plusieurs dizaines de milliers de livres en tous genres:

Littérature (romans, nouvelles, théâtres, poésies…)
Livres pratiques et de loisirs (brico, déco, cuisine, DIY, santé, beauté…)
Ouvrages professionnels (marketing, management, médecine, informatique…)
Livres sur les savoirs et la science (géographie, histoire, sciences…)

Et chaque mois, la bibliothèque s’enrichit de nouveaux documents utiles, intéressants ou plus insolites…

Mon avis: Pour avoir testé l’appli sur ipad, je suis vraiment ravie.
Le reader est simple d’utilisation et très fluide ce qui rend la lecture confortable. On peut lire en double page, agrandir, télécharger, imprimer et même partager sur les réseaux sociaux tous les documents en quelques clics. Parfait quand, comme moi, vous entamez plusieurs livres en même temps et que vous ne voulez pas vous charger comme une mule au moment de partir en week-end ou en vacances !

Site officiel: YouScribe

B.

Expo Féminisme(s): L’expo « Girl Power » du moment

Emilie Jouvet, photographe, Art, photograhie, exposition, Arles, Féminisme, Feminité

Photo: Emilie Jouvet

Après l’Art du coloriage de lundi, on passe à l’Art au féminin avec l’expo Je, Tu, Elle(s) – Féminisme (s), à la Chapelle Saint-Anne d’Arles.

Cette 2em édition réunie une vingtaine d’artistes français et internationaux autour du concept de la féminité et du féminisme.

Linda Tuloup, photographe, Art, photograhie, exposition, Arles, Féminisme, Feminité

Photo: Linda Tuloup

FéminismeS – au pluriel – car l’exposition s’attache à montrer toutes les dimensions du terme: artistique, politique, identitaire ou encore économique; et féminité & féminisme nous sont présentés au travers de photos, dessins, peintures et autres installations contemporaines.

Renee Jacobs, photographe, Art, photograhie, exposition, Arles, Féminisme, Feminité

Photo: Renée Jacobs

Ainsi, le parcours s’articule autour de plusieurs angles de réflexion: sororité, intimité, fiction, queer/ gender, mémoires, autobiographie, utopie, imaginaire et fantastique.

C’est également une belle occasion de se poser et réfléchir sur ce que sont les notions de féminité et féminisme en 2015, mais aussi de découvrir des artistes plus ou moins connus tels qu’Anne De Gelas, Renée Jacobs, Cendres Lavy ou encore Sadie von paris.

Et n’hésitez surtout pas car l’entrée est gratuite (même pour vous messieurs 😉 )

Je, tu, elle(s) – Féminisme(s)
Du 14 février au 14 Mars 2014
Chapelle Saint-Anne, Arles.
Entrée Libre

B.

Filles d’aujourd’hui… Humour toujours

« je ne fais rien comme personne, mais tout le monde veut faire comme moi »

Loin de moi de vouloir critiquer mes copines du web, mais il faut avouer que cette vidéo est assez marrante…

« Filles d’aujourd’hui », c’est le nouveau programme court de Canal+.
Aux commandes: Laurence Arné, que l’on a déjà pu voir dans L’Amour c’est mieux à 2 ou encore Working Girls.

Le principe: une mini-série de 12 épisodes de 3 minutes 30 où elle va pousser la caricature, tout en faisant en sorte que les personnages restent crédibles…

Laurence Acné, Canal+, Sketch, Blogueuse mode, humour

Et pour le lancement, elle a choisi de s’intéresser à nos amies blogueuses mode.

Son perso c’est Jessica de Bling Bling Blog Blog. Jessica c’est la papesse fashion du web; elle porte des lunettes de geekettes, parle de « casual chic » et ne se laisse prendre en photos que sous le bon angle, le bon éclairage, la bonne mise en beauté… En gros, c’est la pure incarnation des travers de certaines blogueuses spécialisées…

Laurence Acné se moque ouvertement et c’est un pur plaisir! Attention, répliques cultes en perspectives 🙂

Filles d’aujourd’hui – Jessica, consultante média – à voir ici

Après Camille Cottin et sa Connasse, je pense qu’on va adorer les Filles d’aujourdhui.
On attend donc avec impatience la suite: Il y aura une ancienne trader reconvertie dans la zumba; une chanteuse, une directrice de casting… Et la parodie va s’intéresser aux nouveaux métiers comme le dog-sitter ou encorela chef cuisinière médiatisée que l’on retrouve dans « Top Chef ».

En espérant que les prochains épisodes soient aussi drôles que ce premier…

Filles d’aujourd’hui c’est tous les samedi à 12h05 (en clair) sur Canal+.

B.

Voyage en absurdie – Stéphane de Groodt

Stéphane de Groodt c’est Monsieur Jeux de mots de Canal+. Acteur et humoriste belge, il a notamment présenté une chronique dans « La Matinale » puis dans « Le Supplément ».

Dans l’émission du Supplément, il raconte ses rencontres fictives avec une célébrité sur un ton surréaliste et avec plusieurs jeux de mots par phrases ! D’ailleurs ses jeux de mots nous font souvent réagir avec cinq minutes de retard, le temps de tout comprendre !

téléchargement

Le livre de ces chroniques est drôle et fin, il nous permet de décortiquer tous les jeux de mots et d’en découvrir de nouveau qui avaient pu nous échapper. Il manie les mots avec simplicité, il les fait valser les uns avec les autres tel un chef d’orchestre.

A découvrir !

C.

 

Les Apparences – Gillian Flynn

Les Apparences

Le pitch:

Amy, jeune New-Yorkaise typique – sorte d’Olivia Palermo – rencontre Nick, originaire du Missouri. Tous deux écrivains, jeunes, beaux, glam’, cools… Ils forment le parfait couple des temps modernes, tombent amoureux et se marient.
Tout va bien jusqu’à ce que le chômage et des problèmes familiaux les obligent à quitter The City pour rejoindre Carthage, la bourgade ennuyeuse qui a vue grandir Nick.
Mais le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, quand Nick rentre chez lui, il découvre une scène chaotique : meubles renversés, objets brisés, fer à repasser encore en marche. Quelque chose de grave est arrivé et Amy a disparue dans ces circonstances inquiétantes.
La situation va prendre une tournure inattendue lorsque la police va intervenir et mettre son nez dans la vie du couple et ses difficultés…

Et si ce mariage n’était pas aussi parfait qu’il le paraissait ?

Gone Girl - Gillian Flynn

Mon avis:

Personnellement cela fait bien longtemps qu’un bouquin ne m’avait pas tenu autant en haleine…
Dès le début on sent que quelque chose cloche. D’un côté il y a Nick qui dit des choses étranges et agit de manière suspecte. De l’autre on a Amy qui nous livre l’intimité de son couple au travers de son journal.
Je ne vais pas trop m’étendre sur l’histoire pour ne pas en dévoiler trop. Mais sachez que l’histoire est menée avec brio de la première à la dernière phrase, les rebondissements viennent piquer au vif notre intérêt pour le duo Nick/Amy et les apparences volent une à une en éclats jusqu’au dénouement final…

Pour moi, au delà de l’aspect « Thriller » du roman: Qu’est-il arrivé à Amy, pourquoi/par qui ?! Ce qui m’a particulièrement interpellé c’est l’appréhension faite par l’auteur des notions de « foyer, mariage, et vie conjugale ». Comment des débuts idylliques d’une rencontre on passe petit à petit à une rancœur perpétuelle où chaque petit secret, non-dit, frustration du quotidien effrite la vie d’un couple.

Que se passe-t-il quand l’autre découvre notre vrai caractère, nos défauts, nos petits travers de la vie de tous les jours ? Connaissons-nous vraiment ceux avec qui nous partageons nos vies ? Quelle est la bonne formule pour qu’un couple dure ? C’est ce qui m’a tenu suspendue à chacune des 686 pages.

Loin de la collection Harlequin, Les Apparences est un roman dans lequel la vie de couple est disséquée, mise à nue dans une ambiance noire et un brin machiavélique…

B.

gone-girl-posterPs: Pour celles qui ont la flemme de lire le livre – Shame on U! – , sachez qu’il a été adapté au cinéma par David Fincher (Seven, Fight Club…) sous le titre « Gone Girl » avec dans les rôles principaux Ben Affleck et Rosamund Pike et qu’il est, normalement, encore en salle à l’heure où cet article est publié… 😉